La Façonnerie est en pause du 15 janvier au 7 mai pour cause d’heureux évènement ! Mais pas de panique, elle ne disparait pas pour autant ! Vous pouvez formuler vos demandes d’accompagnement pour vos projets déco via l’onglet contact et vos réservations de location comme d’habitude. Vous recevrez une réponse à votre e-mail sous 48h à 72h maximum.

La déco de table est l’élément central de votre projet de décoration de mariage. C’est à la fois celui dont vos invités profiteront le plus mais aussi probablement celui qui vous demandera le plus d’investissement. Alors autant la soigner, ne pensez-vous pas ? Mais attention, n’ayez aucune pression ! Dans cet article, je vous donne 3 conseils pour justement cadrer cette partie sans prise de tête. On commence ?

Déco de mariage en DIY : le bon plan ?

Photographie : Madame B photographie | Scénographie : La Façonnerie évènement

 

 1 | penser sa déco de table en fonction… de sa table !

Cela peut paraître évident mais il me semble toutefois nécessaire de le préciser. Une déco de table pour une table banquet n’est pas systématiquement transposable à une table ronde. Et inversement !
Il faut donc penser votre décoration en fonction du format de votre table. Autrement dit, la disposition des éléments décoratifs doivent être organisés de manière à suivre celui-ci. Dans l’un, vous concentrez alors vos éléments dans un cercle. Dans l’autre, vous les positionnez dans un rectangle. Surtout, accordez vos choix en fonction de ce format. Par exemple, si vous disposez un chemin de table sur une table ronde, cela cassera votre cercle. Alors que sur une table banquet, cela épousera parfaitement le format et allongera votre table. Vous avez l’idée ?

 

2 | PORTer l’accent sur le centre de la table


Si vous concentrez l’ensemble de vos éléments au centre, le regard de vos convives va être directement attiré. Ils vont y voir une table habillée. Tandis que si vous dispersez la décoration sur l’extérieur de votre table, celle-ci ne remplira pas l’espace visuel. Vos convives auront alors une impression de vide. Vous comprenez donc que la déco de table n’est pas qu’une histoire de style ! C’est aussi une question d’agencement dans l’espace.

Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut accumuler les objets. Une table peut être très bien garnie avec peu d’éléments décoratifs. Il faut simplement les choisir de sorte qu’ils soient visibles pour occuper l’espace. 

 

3 |  penser sa déco de table en fonction de son contexte

 

Et oui ! Là encore, on touche à une notion qui n’est pas un réflexe pour ceux qui ne sont pas professionnels. Penser sa déco de table en terme de style pour l’harmoniser avec le reste de sa déco est une très bonne chose. Mais ce n’est pas suffisant. Il faut aussi l’envisager dans son contexte car tous les styles ne s’adaptent pas à tous les environnements. Que cela soit en fonction de la luminosité de votre lieu de réception ou de sa décoration en elle-même ou encore en fonction des éléments que vous avez sur place (tables, chaises, nappes et/ou vaisselle), votre projet doit aussi intégrer ces “contraintes“. Par exemple, si vous êtes dans le cadre d’une salle très lumineuse avec des avec des nappes blanches, détournez-vous des couleurs pastel pour que votre déco de table soit bien perceptible. A contrario, si vous avez des tables en bois brut, optez pour des couleurs douces et lumineuses pour ramener de la douceur.

 

En bref

Penser sa déco de table n’est pas uniquement une histoire de style. Il faut aussi et surtout prendre en compte ce que vous avez à disposition pour élaborer votre projet en ayant une vision complète du tableau. Vous avez besoin de reposer les bases de la déco en général ? Jettez un oeil sur cette archive du blog qui vous donnera les clés !

Et toujours… si vous en êtes encore au stade où vous définissez votre cadre déco, pensez à télécharger votre guide gratuit. Autrement, rejoignez-nous dans la communauté pour échanger avec d’autres futures mariées astuces, bons plans, DIY…  profiter de nos soirées p’tit bac et de l’apéro visio thématique qui reprendra dès la rentrée ! On s’y retrouve ?